Exemples de témoignages recueillis

Guylaine:

Authier – Abitibi-Témiscamingue

Quand j’étais enfant, il y avait une maison abandonnée en campagne, à Authier. Elle était verte avec une porte grise. Devant la porte, j’ai vu qu’il y avait un arbre de 2-3 pieds de haut. Je me souviens m’être dit à ce moment-là que, si l’arbre continuait à pousser, personne ne pourrait jamais emménager dans la maison et elle resterait abandonnée.

Une vingtaine d’années plus tard, je suis repassée par hasard devant la maison. L’arbre est devenu plus haut que la maison, et elle était effectivement toujours inhabitée.

 

Marc:

Lac Abitibi – Abitibi-Témiscamingue

Pendant la traversée du lac Abitibi (1 semaine en ski de fond). Après une journée de ski, sur le bord d’une île près de l’île Nepawa: le soleil se couche à l’ouest pendant que la lune se lève à l’est. Une gigantesque lune de feu. À l’horizon, une minuscule bande de terre sur laquelle la lune prenait appui!

 

Cécile:

Guyenne – Abitibi-Témiscamingue

Dans la maison à Guyenne au moment d’un grand ménage de printemps. J’avais la chambre qui donnait sur le placard de rangement – style grenier, mais sur le même plancher que le reste de l’étage, avec plafond en angle à cause de la toiture.
Ce placard/grenier de rangement était froid hiver comme été et assez sombre malgré la lumière qui pendait du plafond. Il servait à ranger le linge d’hiver. La finition du placard/grenier était en Tentest noir.
Ma mère avait empilé des vêtements sur mon lit (peut-être pour les ranger, je ne me souviens plus).
Avec ma soeur on a couru du bas de l’escalier, qui se fermait avec un panneau, et on s’est jeté sur le lit par-dessus le tas de vêtements et on a entendu un « CRAC »…. Suivit d’un grand cri de ma mère qui savait d’où provenait le crac…. C’était la vitre bombée du cadre ovale en métal de Ste-Cécile qui était sous la pile de vêtements. Il a été réparé depuis, mais c’est resté une anecdote qui revenait pendant longtemps dans les conversations familiales : on avait cassé la vitre bombée!
Ce n’est pas un paysage comme tel… sinon un paysage intérieur: la porte ouverte du grand grenier et le crac sont indissociables hahaha!!

 

Stéphanie D:

l’Isle-aux-Coudres – Région de la Capitale-Nationale

À l’Isle-aux-Coudres, entre 2007 & 2009? Une petite visite de l’Isle-aux-Coudres nous a déposé sur une plage de galets rectangulaires! Quelle joie pour mon amoureux qui est constructeur de murs de pierres secs! On en a amassés tout plein et ramenés à la maison: les enfants s’amusent à construire des murs de pierre secs “comme papa”.

Advertisements